Patrick Mecucci 

Taher Jalily
Pianiste

L'un, né du multiple
Flux et reflux : dans l'histoire iranienne, les marées se succèdent, siècle après siècle, laissant derrière elles un limon culturel d'une fertilité admirable. De ce limon est né une culture sensible et ouverte à toutes les influences, sans sacrifier pour autant sa singularité.

Taher Jalily est à cette image. Sa culture musicale, d'une richesse et d'un éclectisme peu communs, pourrait n'être qu'une accumulation de connaissances sans lien. Bien au contraire, elle nourrit son interprétation d'un sens de la nuance au service d'une vision cohérente et aigüe des œuvres abordées.
Dans son jeu pianistique, flux et reflux alternent, offrant à la musique une respiration où le silence est passage : d'une note à l'autre, d'un cœur à l'autre, d'un compositeur à son public. L'auditeur dispose là d'un accès à l'intériorité de l'œuvre jouée.
Brillant causeur et fin pédagogue, la transmission de cette culture vivante, au public comme à ses élèves, lui est un souci constant.