Bajalska outrepasse le monde figuré pour se lancer dans une quête festive et rayonnante de la couleur, du rythme et de la lumière. Sa palette fait merveille dans les tons d'ocres, de gris et de bleus ravivés par des mauves et des roses. Partitions graves ou illuminées, ses peintures dans un désir d'éternité délivrent un chant universel et humaniste. Que ce soit dans les très grands formats ou dans des toiles de petites dimensions elle s'emploie à orchestrer sa vision à partir d'un noyau d'où irradient des myriades de signes, pulsions primitives et originelles traduites par une matière savoureuse (huile et technique mixte). Chez elle cohabitent le passé et l'avenir pour exalter l'esprit par la matière.



Lydia Harambourg

Vesna Bajalska
Plasticienne

Souffle Cosmique
Un souffle cosmique balaye les peintures métaphoriques de Vesna Bajalska. Née à Belgrade en 1956, elle vit et Travaille depuis 1982 à Paris où elle a découvert tout un courant abstrait auquel elle a su emprunter le meilleur sans renoncer aux apports culturels fondamentaux de sa culture macédonienne.
Sa peinture onirique est construite à partir de données naturalistes. Chaque toile s'offre comme un prisme dont les facettes nous renvoient l'éblouissement coloré.
À partir de touches tranches, dont les orientations variées déclenchent un mouvement interne, elle élabore un monde de sphère et de labyrinthes, lointaines dérives inconscientes des vestiges de civilisations disparues.
L'imaginaire greffe son interprétation imagière dans ce fonds ancestral. Des couloirs se dilatent, des coupoles s'élargissent pour libérer l'espace géographique et l'espace métaphysique. L'un et l'autre s'ouvrent aux traces immémoriales.